EKINOPS (Euronext Paris - FR0011466069 – EKI), fournisseur leader de solutions de télécommunications dédiées aux opérateurs de télécommunications et aux entreprises, publie ses comptes semestriels 2022 (au 30 juin 2022), arrêtés par le Conseil d’administration lors de sa réunion du 27 juillet 2022. Ces comptes semestriels ont fait l’objet d’un examen limité par les commissaires aux comptes.

q1 ca 2022 fr

Un chiffre d’affaires semestriel record en croissance de +25%

A l’issue du 1er semestre de l’exercice 2022, le chiffre d’affaires consolidé d’Ekinops s’est établi à 63,3 M€, contre 50,8 M€ un an plus tôt, soit une croissance soutenue de +25%. A taux de change et périmètre constants, la croissance semestrielle s’est élevée à +20%.

Cette évolution est le fruit d’une solide dynamique de toutes les activités du groupe : +31% pour les équipements de Transport optique, +21% pour les solutions d’Accès et +47% pour les Logiciels & Services qui représentent désormais 15% du chiffre d'affaires du groupe sous l’effet du succès des solutions SDN (Software Defined Networks) et de virtualisation.

Sur le plan géographique, les ventes semestrielles se sont fortement accrues de +48% en Amérique du Nord (+33% en USD), représentant pour la première fois 20% de l’activité du groupe. L’Asie-Pacifique a continué sa trajectoire de croissance depuis le 2nd semestre 2021 avec une progression extrêmement soutenue de +80% des ventes semestrielles. La zone EMEA, qui représente 38% de l’activité du groupe,
a quant à elle vu ses ventes progresser de +6% par rapport à la même période de l’année dernière. Enfin, après une activité demeurée quasi-stable en France en 2021, le groupe a renoué avec une croissance soutenue de +29% des ventes sur le semestre.

Taux de marge brute de 52,9%, dans la fourchette normative, malgré la crise des composants

Grâce à la très bonne dynamique des ventes sur le semestre et à l’accroissement de la part des Logiciels & Services dans le mix activité, la marge brute semestrielle s’est établie à 33,5 M€, en progression de +21% par rapport à la même période de l’an dernier.

La marge brute représente ainsi 52,9% du chiffre d’affaires consolidé du 1er semestre 2022. Ce niveau est conforme à l’ambition du groupe et se situe dans la fourchette normative visée sur le long terme (52% - 56%), malgré la crise des composants qui continue de faire rage en 2022.

Marge d’EBITDA de 17,0% au 1er semestre 2022, dans le haut de la fourchette visée

A mi-exercice, l’EBITDA semestriel ressort à 10,8 M€ contre 9,4 M€ réalisés au 1er semestre 2021, avec une hausse contenue des charges opérationnelles (+13%), tout en menant les investissements nécessaires pour accompagner le développement et la croissance du groupe (+24 nouveaux recrutements nets sur le semestre et achats de matériels, principalement dédiés à la R&D).

La marge d’EBITDA s’est ainsi établie à 17,0% au 1er semestre 2022, dans le haut de la fourchette de 14% à 18% visée pour l’ensemble de l’exercice 2022, et contre 16,9% sur l’ensemble de l’exercice 2021.

Après comptabilisation des dotations nettes aux amortissements et provisions (5,3 M€ dont 3,0 M€ d’amortissements liés aux technologies post allocation des prix d’acquisition), des charges non décaissables relatives aux paiements en actions (0,9 M€) et des charges patronales qui y sont liées (0,4 M€), le résultat opérationnel courant s’est établi à 4,1 M€ au 1er semestre de 2022, en croissance significative de +117% par rapport à l’année précédente. La marge opérationnelle courante représente 6,5% du chiffre d’affaires contre 3,7% au 1er semestre 2021. Hors amortissements liés aux actifs intangibles identifiés post allocation des prix d’acquisition, la marge opérationnelle courante ressort à 11,2%.

En l’absence d’autres produits et charges opérationnels significatifs au 1er semestre 2022, le résultat opérationnel ressort à 4,2 M€ contre 1,8 M€ un an plus tôt, soit une croissance de +129%.

Marge nette record à 8,2% au 1er semestre 2022

Après prise en compte du résultat financier positif de 0,9 M€ du fait de gains de change et comptabilisation d’un produit d’impôt de 0,2 M€, le résultat net semestriel fait un bond de +225% pour s’établir à 5,2 M€, supérieur au résultat net réalisé sur l’ensemble de l’exercice 2021 (4,8 M€).

La marge nette semestrielle s’est établie à un niveau record historique de 8,2%, contre 3,2% un an plus tôt et 4,6% sur l’ensemble de l’exercice 2021.

Trésorerie nette[1] de 19,3 M€ au 30 juin 2022

Au 1er semestre 2022, Ekinops a généré une capacité d’autofinancement de 10,7 M€ contre 9,2 M€ un an plus tôt, en croissance de +17%.

L’augmentation du besoin en fonds de roulement à 8,3 M€, contre une variation du BFR de 4,3 M€ un an plus tôt, sous l’effet d’une activité très dynamique, le cash-flow opérationnel s’est élevé à 2,2 M€ contre 4,6 M€ au 1er semestre 2021.

Les flux d’investissement (immobilisations et R&D) ont consommé 2,8 M€ (vs. 2,1 M€ un an plus tôt), avec 2,7 M€ de CAPEX dont 1,6 M€ au titre de la R&D capitalisée et 1,1 M€ d’immobilisations.

Les flux de financement se sont élevés à -3,6 M€, dont -3,1 M€ de remboursements d’emprunts bancaires. Aucun nouvel emprunt n’a été contracté au cours du semestre.

La trésorerie disponible s’élevait à 41,4 M€ au 30 juin 2022, pour des emprunts financiers[2] ramenés à 22,1 M€. Ekinops continue de bénéficier d’une situation financière particulièrement solide à l’issue du semestre, avec une trésorerie nette[3] de 19,3 M€ et des capitaux propres désormais portés à plus de 100 M€.

q1 ca 2022 fr 1

Relèvement de l’objectif de croissance annuelle à l’issue du 1er semestre 2022

Après une année 2021 déjà dynamique, les résultats du 1er semestre 2022 affichent une accélération de la croissance et la poursuite d’une rentabilité élevée, illustrant la surperformance d’Ekinops sur ses marchés et ses principaux concurrents.

Au-delà de ces très bons résultats, qui témoignent de la capacité d’Ekinops à capter les investissements des opérateurs et des entreprises ainsi que l’adéquation de ses solutions avec les besoins de ces derniers dans un contexte économique plus difficile, le semestre écoulé s’est caractérisé par une forte traction de toutes les lignes business du groupe, qui a pu assurer un très haut niveau de livraison malgré la crise des composants.

La société reste néanmoins vigilante vis-à-vis de cette crise inédite qui devrait demeurer fortement présente au cours des prochains trimestres. Elle n’occasionne toutefois pas d’impacts majeurs sur l’activité du groupe qui maîtrise sa chaîne d’approvisionnement et fait preuve d’agilité en matière de sourcing et de gestion de ses stocks depuis le début de la crise.

A mi-année, Ekinops relève son objectif de croissance organique et réitère ses objectifs de marge brute et d’EBITDA pour l’exercice 2022 :

  • une croissance organique supérieure à +15%, contre plus de +12% visée précédemment ;
  • une marge brute comprise entre 52% et 56%, conforme à l’ambition long terme et tenant compte des impacts de la crise d’approvisionnement sur les composants électroniques ;
  • une marge d’EBITDA comprise entre 14% et 18%, intégrant les investissements humains
    et technologiques pour exécuter le nouveau plan de croissance.

Fort de sa situation financière solide, Ekinops reste particulièrement actif sur le plan de la croissance externe et continue d’explorer toutes les opportunités d’acquisition créatrices de valeur pour l’entreprise.

Agenda financier

Date

Publication

Mardi 11 octobre 2022

Chiffre d’affaires du 3ème trimestre 2022

Mercredi 11 janvier 2023

Chiffre d’affaires annuel 2022

Mardi 7 mars 2023

Résultats annuels 2022

Toutes les publications interviendront après la clôture du marché d’Euronext Paris.


[1] Trésorerie nette = trésorerie disponible – dette financière (hors dette bancaire relative au préfinancement du CIR et les dettes locatives IFRS 16)

[2] hors dette bancaire relative au préfinancement du CIR et les dettes locatives IFRS 16

[3] Trésorerie nette = trésorerie disponible – dette financière (hors dette bancaire relative au préfinancement du CIR et les dettes locatives IFRS 16)


A propos d'Ekinops

Ekinops est un fournisseur leader de solutions de télécommunications, ouvertes et interopérables, destinées aux fournisseurs de services (opérateurs de télécommunications et entreprises) à travers le monde.

Les solutions Ekinops, hautement programmables et évolutives, permettent le déploiement rapide et de manière flexible de nouveaux services de transport optique, haut débit et haute vitesse, ainsi que des services d'entreprise, notamment à travers la virtualisation des réseaux.

Le portefeuille de solutions et services se compose de trois marques parfaitement complémentaires :

  • Ekinops 360, pour les besoins de réseaux de transport optique (couche 1) métropolitains, régionaux et longue distance, à partir de deux technologies complémentaires : WDM pour une architecture simple, compacte et intégrée; OTN pour des environnements multi-vendeurs complexes,
  • OneAccess, afin de proposer un large choix d'options de déploiement, physiques et virtualisées, pour les couches 2 et 3 (liaison et réseau),
  • Compose pour définir les réseaux par logiciel grâce à une variété d'outils et de services de gestion, comprenant la solution évolutive SD-WAN Xpress.

À mesure que les fournisseurs de services adoptent les modèles de déploiement SDN (Software Defined Networking) et NFV (Network Functions Virtualization), les solutions Ekinops leur permettent ainsi de migrer, de manière transparente, vers des architectures ouvertes et virtualisées.

Ekinops dispose d’une organisation mondiale et opère sur quatre continents. Ekinops est coté sur Euronext à Paris.

EKI Euronext

Libellé : EKINOPS
Code ISIN : FR0011466069
Code mnémonique : EKI
Nombre d’actions composant le capital social : 26 162 922