ACTUALITÉ &

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Résultats semestriels 2019 : Doublement de l’EBITDA et marge d’EBITDA record à 17,9%

Share on linkedIn
Résultats semestriels 2019 : Doublement de l’EBITDA et marge d’EBITDA record à 17,9%

EKINOPS (Euronext Paris - FR0011466069 – EKI), fournisseur leader de solutions de télécommunications dédiées aux opérateurs de télécommunications, publie ses comptes semestriels 2019 (au 30 juin 2019), arrêtés par le Conseil d’administration lors de sa réunion du 24 septembre 2019. Ces comptes semestriels ont fait l’objet d’un examen limité et le rapport d’examen limité a été émis par les commissaires aux comptes. Le Groupe applique la norme IFRS 16 sur les contrats de location depuis le 1er janvier 2019.

Résultat

Un chiffre d’affaires semestriel record de 45 M€, avec une progression de +16% en Amérique du Nord

A l’issue du 1er semestre 2019, le chiffre d’affaires consolidé d’EKINOPS s’est établi à 45,0 M€, contre 42,1 M€ un an plus tôt, soit une progression de +7% (+5% à taux de change constants) en dépit d’un effet de base important.

Le semestre écoulé a notamment été marqué par une forte dynamique de l’activité réalisée à l’international, qui a représentée 68% du chiffre d’affaires semestriel 2019 (vs. 58% sur l’ensemble de l’exercice 2018). Toutes les zones à l’international sont en croissance à deux chiffres au 1er semestre 2019, en particulier l’Amérique du Nord en progression de +16%.

Doublement de l’EBITDA au 1er semestre et marge d’EBITDA record de 17,9%

La marge brute s’est établie à 24,9 M€, en progression de +6%, soit un taux de marge brute qui se maintient à un niveau élevé de 55,3% du chiffre d’affaires (vs. 55,8% au 1er semestre 2018), légèrement supérieur à la borne haute de la fourchette normative visée à long terme par le groupe (50% - 55%).

L’EBITDA s’est établi à 8,1 M€ au 1er semestre 2019, en forte progression de +100% par rapport au 1er semestre 2018, sous l’effet d’un niveau solide de marge brute et d’une structure de coût maîtrisée. Les charges opérationnelles ont ainsi reculé de -6% au 1er semestre 2019 (vs. 1er semestre 2018), en particulier au niveau des frais de R&D (-7%) et des coûts commerciaux et marketing (-9%). Il convient également de noter que l’application de la norme IFRS 16 a eu un impact positif de 1,0 M€ sur l’EBITDA du 1er semestre 2019.
La marge d’EBITDA s’inscrit à un nouveau niveau record de 17,9% (15,8% hors impact IFRS 16), contre 9,5% au 1er semestre 2018 et 12,4% sur l’ensemble de l’exercice 2018.

L’acquisition de la technologie OTN en juillet s’est traduite par l’apport d’une équipe de R&D constituée de 25 ingénieurs basés à Campinas (Brésil). EKINOPS a réévalué ses besoins en matière de ressources humaines pour 2019 et 2020. En conséquence, les charges opérationnelles additionnelles liées au plan de recrutement ont été moindre qu’attendu au 1er semestre et le seront également au 2nd semestre. D’autre part, le plan d’optimisation des coûts mis en place en 2018, consécutivement au rapprochement avec OneAccess, continue de porter ses fruits. Malgré les recrutements nécessaires pour accompagner la croissance du groupe, les charges resteront maîtrisées dans les prochains mois, reflet de la politique de contrôle des coûts poursuivie par Ekinops.

Après comptabilisation des dotations nettes aux amortissements et provisions (4,4 M€) et des charges non décaissables relatives aux paiements en actions (1,1 M€), le résultat opérationnel courant s’est établi à 2,6 M€ au 1er semestre 2019, soit 5,8% du chiffre d’affaires, contre une perte de -0,2 M€ un an plus tôt.

Les autres produits et charges opérationnels s’élèvent à -2,4 M€ (vs. -0,9 M€ au 1er semestre 2018), exclusivement constitué des frais et honoraires relatifs aux opérations de croissance externe. Le résultat opérationnel est de 0,2 M€ (vs. -1,1 M€ au 1er semestre 2018).
Le résultat net part du groupe semestriel ressort ainsi à -0,3 M€, après comptabilisation du résultat financier et de la charge d’impôt.

22,5 M€ de trésorerie nette au 30 juin 2019

Au 1er semestre 2019, EKINOPS a généré 5,6 M€ de capacité d’autofinancement, conduisant à un cash-flow opérationnel de 3,1 M€ après variation du besoin en fonds de roulement.

Les flux d’investissements, pour l’essentiel de CAPEX (immobilisations et R&D), sont limités à 1,5 M€. Pour rappel, l’acquisition de la technologie OTN, pour un montant en numéraire de 10,2 M€, a été finalisée au mois de juillet 2019, et figurera donc dans les flux d’investissements du 2nd semestre 2019.

Les flux de financements s’élèvent à 13,3 M€ au 1er semestre, bénéficiant du succès de l’augmentation de capital par placement privée de 7,5 M€ réalisée en juin 2019 et de l’émission de nouveaux emprunts bancaires pour 7,1 M€ net des remboursements.

Au final, la variation de trésorerie s’est élevée à +14,9 M€ au 1er semestre 2019.

La trésorerie disponible a ainsi été portée à 40,0 M€ au 30 juin 2019, pour des emprunts financiers de 17,5 M€. Le groupe bénéficiait ainsi d’une trésorerie nette1 positive de 22,5 M€ (contre 14,2 M€ au 31 décembre 2018) au 30 juin 2019, avant acquisition de la technologie OTN et décaissement du dernier complément de prix relatif à l’acquisition de OneAcess (2,5 M€ en numéraire).

Actif et Passif

Perspectives

Les résultats du 1er semestre 2019 s’inscrivent dans la même tendance vertueuse que l’exercice 2018, illustrant l’effet synergique et la forte création de valeur depuis l’acquisition de OneAccess.

Le 2nd semestre 2019 et l’exercice 2020 devraient être marqués par la poursuite de la croissance de l’activité, compte tenu d’une traction forte du marché sur les thématiques clefs pour EKINOPS :

  • le déploiement de fonctions virtualisées (VNF - Virtual Network Functions) ;
  • le développement et commercialisation de logiciels pour les applications SD-WAN (Software-Defined Wide Area Network), et, à plus long terme ;
  • le lancement de solutions complémentaires à la 5G, ou ;
    la commercialisation de solutions issues de la technologie OTN dès 2020, qui devraient permettre au groupe de tripler son activité transport optique d’ici à 5 ans.

Du fait de ces développements, la part du chiffre d’affaires du groupe issu des activités logiciels et services devrait s’accroître au cours des prochains exercices, ce qui aura un effet positif sur la profitabilité du groupe à long terme.

Il est à noter que l’activité commerciale aux Etats-Unis est actuellement très dynamique. L’Amérique du Nord devrait être la zone géographique générant la plus forte croissance en 2019, potentiellement supérieure à 30%.

Le niveau de charges opérationnelles sur l’exercice 2019 devrait être comparable à celui de 2018, hors acquisition de l’OTN dont les coûts en année pleine sont de l’ordre de 2 M€ (hors charges d’amortissement). Pour ce qui est de l’exercice 2020, hors investissement exceptionnel non planifié à ce jour, l’augmentation du niveau de charges est attendue entre 2 M€ et 4 M€ (hors charges d’amortissement) par rapport à 2019, augmentation essentiellement liée à la nouvelle activité OTN et aux embauches nécessaires pour accompagner la croissance.

A long terme, le groupe se fixe désormais pour ambition de livrer, sur la base d’un exercice entier, une croissance organique et une marge d’EBITDA à 2 chiffres.

Enfin, à ce jour, le groupe n’a pas identifié d’opportunité de croissance externe susceptible de se réaliser dans les prochains trimestres.

Agenda financier

Agenda Financier

  • Customer Link (Website): http://
  • About Ekinops: A propos d’EKINOPS
  • EKINOPS Boilerplate:

    EKINOPS est un fournisseur leader de solutions de télécommunications, ouvertes et interopérables, destinées aux fournisseurs de services (opérateurs de télécommunications et entreprises) à travers le monde.

    Les solutions Ekinops, hautement programmables et évolutives, permettent le déploiement rapide et de manière flexible de nouveaux services de transport optique, haut débit et haute vitesse, ainsi que des services d'entreprise, notamment à travers la virtualisation des réseaux. Le portefeuille de solutions se compose de deux ensembles de produits parfaitement complémentaires :

    • • la plateforme EKINOPS 360, afin de répondre aux besoins des réseaux métropolitains, régionaux et longue distance, à partir d’une architecture simple et très intégrée, pour la couche 1 (transport) des réseaux ;
    • • les solutions OneAccess, afin de proposer un large choix d'options de déploiement, physiques et virtualisées, pour les couches 2 et 3 (liaison et réseau).

    À mesure que les fournisseurs de services adoptent les modèles de déploiement SDN (Software Defined Networking) et NFV (Network Functions Virtualization), les solutions EKINOPS leur permettent ainsi de migrer, de manière transparente, vers des architectures ouvertes et virtualisées.

    EKINOPS dispose d’une organisation mondiale qui lui permet d’opérer sur les 4 continents. EKINOPS est coté sur Euronext à Paris.

    EKINOPS sur Euronext

    Libellé : EKINOPS
    Code ISIN : FR0011466069
    Code mnémonique : EKI
    Nombre d’actions composant le capital social : 23 692 152

  • Download PR: Download this Press Release

Derniers Communiqués

Contactez-nous

EKINOPS EMEA & APAC
Telephone +33 (0)1 77 71 12 00

EKINOPS AMERICAS
Telephone 800-670-2618

 

ALERTES INFO

Recevez nos dernières actualités dans votre e-mail !